|

Construction d’un business plan : comment faire ?

Posté le 04/26/2022

La mise en place d’une entreprise passe par un plan bien déterminé. Ce dernier est appelé business plan. Cette feuille de route accompagne le futur chef d’entreprise dans toutes les prises de décisions. Le projet à développer fait appel à d’autres affaires. Par conséquent, une stratégie de taille mérite d’être définie. Grâce à cette stratégie, le chef d’entreprise trouve comment organiser chaque étape de son projet. Le business plan est tout sauf facile à définir.

L’idée de projet

Tout commence par une idée, un projet à faire connaître au public. Par définition, le business plan est le repère architectural d’un créateur d’entreprise. Rédiger son business plan consiste alors à tracer un chemin prévisionnel pour ses affaires. L’étape initiale de cette rédaction concerne le business et l’équipe. L’activité à promouvoir dans l’entreprise est globalement présentée. Rédiger cette partie demande uniquement quelques lignes. Pas une ligne de trop pour encombrer la rédaction.

Par la suite, la création de l’équipe autour de l’activité est la partie la plus sensible. Pour une structure modèle, des personnes qualifiées doivent occuper des postes stratégiques. C’est pourquoi le chef d’entreprise s’investit à déterminer comment organiser son équipe. Au niveau de cette même étape, les besoins liés à la création et aux rapports financiers de l’entreprise sont inscrits.

L’étude du marché prévisionnel

Cette phase renvoie à l’étude du marché prévisionnel. Le créateur d’entreprise doit effectuer par ses propres soins, l’étude du marché. Le business plan est disponible en plusieurs modèles sur internet. Cependant, il est moins prudent de considérer des modèles à autrui. Sur la feuille de route, toutes les informations succinctes sur le marché cible, doivent figurer. Le segment de clientèle à toucher, la ligne droite à suivre, etc.  Cette deuxième étape est relativement sensible par définition pour la rédaction.

En fait, tout repose sur les données obtenues au bout de l’étude du marché. Si l’entreprise sera pérenne dans le temps, tout dépend des données recueillies sur le terrain. En définitif, les explications instructives et statistiques sont détaillées dans cette deuxième partie du business plan. Sans oublier les apports financiers et le modèle d’entreprise à mettre sur pied pour prospérer et surpasser la concurrence.

Le produit ou le service

Sur la feuille de route, l’étape précédente et la troisième étape sont étroitement liées. Après avoir énuméré les informations relatives à l’étude du marché, place au produit/service à faire connaître au public. Le futur chef d’entreprise recense la position de l’offre des produits/services sur le marché. Rien n’est gratuit ni simple concernant la création d’entreprise. Pour cette raison, l’entreprise en gestation doit porter un projet model. Le projet model concerne le positionnement de l’offre des services/produits par rapport aux concurrents du marché.

La troisième étape du business plan doit par ce fait mettre en lumière les stratégies à adopter par l’entreprise. À chaque niveau de ces stratagèmes de marketing, il est conseillé de mettre l’accent sur la faiblesse des autres concurrents. Sur chaque ligne, des solutions à apporter sont à détailler avec soin. L’essentiel est de passer au-dessus des concurrents afin d’offrir un service plus attractif et intéressant. Sans pour autant être gratuit, les services/produits à mettre sur le marché doivent pouvoir attirer plusieurs de clients.